parodie et pastiche



au nom de la liberté d'expression et de la création artistique la loi autorise la parodie, le pastiche ou la caricature, à condition de respecter la loi du genre. en effet, l'article l du code de la propriété intellectuelle aménage certaines exceptions au droit d'auteur qui veut que toute utilisation, diffusion,  l'univers de la parodie a englobé le pastiche jusqu'à l'abus (puisque l'imitation ne devrait pouvoir se confondre avec la transformation, deux relations hypertextuelles à distinguer), pour des raisons qui tiennent à la force caustique du terme qui paraît regrouper naturellement toute utilisation d'un hypotexte en vue d'en faire  comme le cœur du processus de création littéraire. toutefois, il existe de nombreux textes qui, consciemment, s'efforcent d'en réécrire d'autres en faisant varier le degré de proximité avec le modèle original, avec des intentions diverses. pastiche, parodie ou transposition, quels sont les différents procédés de réécriture ?

parodie et pastiche

Vu sur i.pinimg.com

parodie et pastiche

Vu sur i.pinimg.com

parodie et pastiche

Vu sur i.skyrock.net

parce que si on se fie à ces définitions : la parodie est une forme d'humour qui utilise le cadre, les personnages, les expressions et le fonctionnement d'une œuvre pour s'en moquer. le pastiche est une imitation du style d'un auteur (à la manière de …), qui ne vise ni le plagiat ni la parodie ni la caricature. imitation soit par  plagiat, parodie, pastiche. le plagiat est une notion aux frontières d'autres formes d'intertextualité, définie par gérard genette comme « présence effective d'un texte dans un autre ». il ne se distingue d'autres types de réécriture qu'à condition de procéder, pour chaque cas d'espèce, à une analyse précise de la signature  parodie : contrefaçon grossière de caractère ironique ou satirique ou imitation burlesque d'une oeuvre littéraire ou artistique. pastiche : oeuvre littéraire ou artistique où l'on imite le style d'un auteur,soit pour en assimiler la manière,soit pour en souligner les traits dans un esprit critique ou caricatural. cela sert à cela 

parodie et pastiche

Vu sur bedetheque.com

parodie et pastiche

Vu sur bedetheque.com

parodie et pastiche

Vu sur s-media-cache-ak0.pinimg.com

le pastiche désigne, de manière exclusive, l'emprunt d'un style pour l'appliquer à un autre objet, tandis que la parodie transforme un texte singulier. ainsi, james joyce parodie l'odyssée dans ulysse, et proust pastiche balzac, flaubert et saintebeuve dans l'affaire lemoine, de manière non parodique. le pastiche  les formes musicales de la parodie et du pastiche. [note: communication de m. robert siohan {paris) au xv congrès de l'association, le . ] pastiche, parodie, deux termes que l'on a souvent confondus au point de les considérer parfois comme synonymes, sans doute parce qu'ils recouvrent  théodore de banville a pratiqué la réécriture de manière constante dans son œuvre poétique : avec les odes funambulesques, dont les parodies de hugo paraissent dans les journaux satiriques de l'époque, mais aussi avec de nombreux poèmes et recueils « à la manière de » destinés à réhabiliter d'anciennes formes. le pastiche et la parodie littéraires touchent, par leur nature même, à plusieurs does, les uns appartenant à la tradition littéraire et les autres à des réalités connexes. ils appartiennent aux registres du comique, du satirique, ou du polémique, et se développent en regard de pratiques comme le travestissement, 

parodie et pastiche

Vu sur images-na.ssl-images-amazon.com

parodie et pastiche

Vu sur i.skyrock.net

parodie et pastiche

Vu sur bedetheque.com

parodie et pastiche

Vu sur classiques-garnier.com